vendredi 6 juin 2014

Anna et le french kiss




Couverture de Anna et le french kiss
Auteur : Stéphanie Perkins
Edition : La Martinière jeunesse
Prix : 14 E

Résumé

Anna avait prévu de passer son année de terminale chez elle, à Atlanta, avec ses copines, son récent petit copain et son job au cinéma d'art et essai de la ville. Mais ses parents ont décidé qu'elle devait voyager et l'ont envoyée pour un an au lycée américain de Paris. Fraîchement débarquée en France, Anna, réservée, maladroite et ne parlant pas un mot de français, se sent complètement perdue. Et quand elle tombe sous le charme d'Étienne, un jeune franco-américain totalement craquant, c'est la panique… D'autant plus que celui-ci a déjà une petite amie. Un instant tentée de se replier sur elle-même, Anna ne pourra rester longtemps insensible à la vie autour d'elle. Sa gourmandise, sa curiosité et sa générosité l'emportant sur sa timidité, elle devra faire face au bel Étienne, quels que soient les sentiments que ce dernier éprouve pour elle…



Mon avis

Whaou ! Quelle bonne surprise ! Voilà une bonne romance à laquelle je ne m’attendais pas, je croyais que ça allait être fade et mièvre mais je me suis trompée. Bon, c’est sûr que ça l’est parfois, et on sait très bien comment ça va finir mais bon… Quoique j’ai eu un doute à un moment… J’ai pris plaisir à le lire.

Bref, je vais vous faire un petit résumé. On suit Anna, jeune américaine que son père envoie à Paris dans un pensionnat select et réservé aux américains. Anna se fait vite des amis et se lie particulièrement avec St Clair, le mec que tout le monde adore et dont toutes les filles sont amoureuses même s’il n’est pas super beau mais plutôt parce qu’il est charismatique et adorable. Mais celui-ci a une copine et déteste le changement…

Comme vous le voyez, l’intrigue n’est pas très innovante. Mais c’est bien écrit, on a du mal à le lâcher si bien qu’en 4 heures il était fini. Et on le referme avec un petit pincement au cœur en se disant : «  Bon voilà c’est fini ». Je ne vous cacherai pas que les personnages m’ont parfois énervée (surtout Anna) mais je suppose que c’est la norme dans une romance… S’il y avait un 2e tome, je le lirai avec plaisir mais la fin n’appelle pas de suite. J’ai beaucoup apprécié qu’en dépit du genre new-adult qui se développe, celui-ci n’en fasse pas parti. Dans ce livre, point de sexe tenez-vous le pour dit. C’est une romance toute douce, une de celle qu’on aurait lue avant 50 nuances de Grey.