dimanche 29 mai 2016

Les clans Seekers T1


 Couverture de Les clans Seekers, tome 1
Auteur : Arwen Elys Dayton
 
Prix : 19E
 
Edition : Robert Laffont (coll : R)

Résumé

Lorsque Quin aura prêté serment, elle deviendra enfin ce pour quoi elle s'est entraînée toute sa vie : une Seeker. Dernière de son clan, elle se doit de perpétuer la légende.

Une fois initiée, Quin pourra se battre aux côtés de ses deux compagnons les plus proches, Shinobu et John, pour défendre le pauvre et l'opprimé.
Ensemble, ils porteront la lumière au cœur des ténèbres.

Mais au cours de la nuit tant attendue, tout bascule. Les masques tombent et Quin découvre qu'elle a été élevée dans le mensonge. Ni sa mission, ni sa famille, ni même ses amis ne sont ce qu'elle croyait. Il est trop tard pour faire marche arrière...


Mon avis

Que je suis partagée vis-à-vis de ce livre. Je ne sais vraiment pas comment l'aborder : d'un côté l'univers abordé est génial mais d'un autre, il y a un gros problème au niveau du style de l'écriture. J'ai même cru que c'était moi qui avais un problème au niveau de la lecture mais en allant sur les forums, je me suis aperçue que ce n'était pas de ma faute. Lire un livre auquel on ne comprend rien n’est pas passionnant, conséquence : on ne finit pas le livre.

J’aurais bien du mal à vous faire un résumé. Si j’ai bien tout suivi, Quin, John et Sinobu sont les derniers Seekers. Alors que leur entraînement touche à sa fin, le père de Quin attrape enfin l’occasion de se débarrasser de John. Viré comme un malpropre, Quin est divisée avec son cousin Sinobu, ils commencent à avoir des doutes sur le bien fondé de leur orientation.

On rentre très vite dans l'action, trop vite, et on est très vite perdu. C'est quoi un seeker ? Qui est qui ? Pourquoi un tel attaque un autre ? Les points de vue se multiplient, les actions sont trop rapides et on n'a pas le temps d'intégrer un élément que déjà on est loin dans l'intrigue et dans le temps. Le temps d’assimilation est trop court et c’est la raison pour laquelle je n’ai adhéré. Certes, j’aime quand ça bouge mais là c’était comme regarder un film en accéléré. Pourtant, l'univers est vraiment passionnant : le cadre de l'Ecosse permet de mêler le celtique à un univers plus sombre qui met au centre les querelles de clans, les trahisons et les meurtres. J’aurais bien du mal à vous dire plus de choses, je n’ai pas fini ma lecture et pas eu le temps de me familiariser avec les personnages. Peut-être vais-je retenter quand je serais plus tranquille pour voir si cet univers génial est approfondi mais j’ai peu d’espoirs.

En bref

Apprécié
Non-apprécié
-        Le cadre : l’Ecosse qui appelle une nouvelle mythologie
-        L’écriture : trop peu explicite et aux dialogues trop peu recherchés
-        Les multiplications de points de vue trop rapides
-        Les actions trop rapprochées