mercredi 29 juillet 2015

La nouvelle collection des éditions Robert Laffont

 
On connait tous/toutes les éditions Robert Laffont par le biais de la collection R. Son directeur, jeune éditeur, a su lui donner toute l’envergure nécessaire pour qu’elle puisse se développer.
Glenn Tavennec crée aujourd’hui une nouvelle collection dans la maison d’édition. Il s’agit de la collection « La Bête Noire » qui se concentrera sur des thrillers (genre qui commence à émerger sur le marché jeunesse, ces temps-ci, même si cette collection ne me semble pas dirigée pour ce public).
Voici la présentation de la collection :
« Des intrigues fortes et originales, une littérature populaire de qualité destinée tant aux inconditionnels qu’à la nouvelle génération, une maison et des auteurs en relation directe avec leurs lecteurs. La Bête noire traquera ces derniers sur tous les territoires du polar : enquêtes âpres, thrillers abrasifs, suspenses éreintants, true-crimes glaçants, la bête grondera d’un constant désir d’adrénaline. Rassurez-vous, elle sera certes vorace, mais nous ne la nourrirons que d’une dizaine de titres par an, moitié français, moitié étrangers. La qualité la rassasiera plus que la quantité. »
 
Les premiers titres seront publiés le 8 octobre 2015 
 couverture
Tu tueras le père de Sandrone Dazieri
 
Petit garçon, Dante Torre a survécu à l'enfer de la séquestration. Il enquête désormais sur une vertigineuse affaire d’enlèvements d’enfants. Car son ravisseur sévit toujours...
 
« Meilleur thriller de l'année 2014 » selon Il Corriere della Sera, Tu tueras le père est un véritable best-seller en Italie et en Europe.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Les fauves d'Ingrid Desjours
 
Belle et ambitieuse, Haiko est à la tête d'une ONG qui lutte contre le recrutement de jeunes par l'Etat islamique. Elle est la cible d'une fatwa. Quand la jeune femme commence à se sentir suivie et que ses proches sont menacés, elle fait appel à Lars, vétéran de l'Afghanistan qui a survécu à l'enfer après avoir été capturé par les talibans, pour la protéger.
Pour info, elle avait publié chez R la série Kaleb sous le le pseudo Myra Eljundir

 
_ La collection R me laisse assez songeuse car elle produit des livres extrêmement addictifs comme ceux de Cat Clarke et d’autres que je n’ai absolument apprécié. J’ai classé mes avis selon 3 catégories et vous pouvez donc retrouver mes récriminations ici :

Appréciés
Avis mitigés
Non appréciés
Jalousie de Sean Olin :
Nos faces cachées d’Amy Harmon :
Confusion de Cat Clarke :
Les Cœurs Brisés d’Amelia Kahaney :
 
La série Night School de CJ Daugherty
 
 

 

_ Et enfin, voici mon avis sur un autre livre publié aux éditions Robert Laffont que j’ai chroniqué ; il s’agit d’une chick-lit sur notre génération Y comme Romy : http://lecturesdunenuit.blogspot.fr/2014/12/y-comme-romy.html