mercredi 3 juin 2015

Hate List



Couverture de Hate List
Auteur : Jennifer Brown
 
Prix : 15E
 
Edition : Albin Michel (collection WIZ)

Résumé

« C'est moi qui ai eu l'idée de la liste.

Je n'ai jamais voulu que quelqu'un meure.

Est-ce qu'un jour on me pardonnera ? »

C'est ce que pense Valérie, effondrée après un drame inexplicable survenu au lycée. Son petit ami, Nick, a ouvert le feu dans la cafétéria, visant un à un tous les élèves de la liste. Cette fameuse liste qu'ils ont écrite pour s'amuser et où figurent ceux qui étaient odieux, lâches, méprisants dans l'établissement. Maintenant, ils sont blessés ou morts. Et Nick s'est suicidé, emportant son secret pour toujours. Mais Valérie, elle, est toujours là. Jusqu'au matin, où elle se lève et quitte sa chambre pour retourner au lycée...

 

Mon avis

Avec la sortie de Tornade de Jennifer Brown, j’ai enfin lu son 1er roman qui avait beaucoup fait parler de lui. On le disait bouleversant, mais je ne vais pas en dire autant, et je dois avouer que je suis assez partagée sur ma lecture et sur ma volonté de lire Tornade après avoir découvert Hate List.

Valérie est la paria du lycée ; son style gothique lui vaut le surnom de « Sœur Funèbre » et elle ne ressent que du mépris envers ceux qui la martyrisent. Son petit ami, Nick, est pire encore : il les hait. Et un jour, il décide de se venger. Mais, tout a une fin et Valérie doit faire face aux questions de son entourage, à ceux qu’elle a blessés et à ses sentiments. Finalement, le plus dur n’est peut être pas passé…

J’ai eu du mal à rentrer dans l’intrigue car je dois avouer que la mentalité américaine m’horripile profondément ; cette volonté de faire justice soi-même est ridicule et la vente libre d’armes à feu est complètement idiote. Vous avez vu Bowling for Colombine ? C’est glaçant… Bref, je n’ai pas pu compatir au sort de Nick vu que je l’ai détesté d’emblée pour sa petite mentalité d’américain moyen. Pour Val, ça a été sensiblement la même chose : elle était tellement immature, incapable et égoïste que je n’ai pas pu compatir à son sort. Au lieu de pleurer et d’écrire sur son carnet, elle aurait mieux fait de se battre. Bref, rien n’a réussi à me la rendre agréable ; même après la fusillade elle demeure concentrée sur sa petite personne. Ok, elle s’est pris une balle dans la cuisse mais d’autres sont morts. Le seul point positif que je tire de ce livre est son réalisme : Val, par ses sentiments, est tristement humaine. Ce qui m’amène à parler du gros point fort du roman : l’ambigüité du personnage car personne ne peut déterminer ce qui a motivé son acte qui a mis fin à la fusillade. L’intrigue n’est pas franchement rapide et prenante, le livre traine en longueur et même si ma lecture n’a pas été désagréable, elle n’a pas été non plus passionnante. Cependant, la fin sauve miraculeusement le tout : douce, jolie, elle nous tire le sourire et nous fait espérer une suite meilleure pour Valérie même si on n’est pas sur qu’elle le mérite. Ambigüe jusqu’à la fin.  

 

En bref

Apprécié
Non-apprécié
-          La fin
-          L’ambigüité du personnage : héroïne ou cause de la fusillade ?
-          La protagoniste
-          L’intrigue : rien ne s’y passe, on attend (comme Valérie) que le temps passe

 

Extrait

« Je vous promets qu'en caressant son visage sur la photo je l'ai entendu et j'ai senti sa présence à côté de moi dans ma chambre.

A mes yeux ce serait toujours le garçon qui m'avait soulevée du sol pour m'embrasser en m'appelant Juliette. »

 

« La liste était mon idée. Mon invention. C’est moi qui l’ai commencée et c’est moi qui l’ai poursuivie. Elle est à l’origine de l’amitié entre Nick et moi ; c’est elle qui nous soudait. Grâce à elle, ni lui ni moi, on ne se sentait plus jamais seul. »

A savoir

Il s’agit d’un oneshot, donc pas de tome 2 à Hate List

 

Voici le résumé de Tornade et des extraits

 Couverture de Tornade
Dans le Midwest, où Jersey vit avec sa mère, son beau-père et sa petite sœur Marine.
Le jour où sa mère et Marine disparaissent, emportées par une tornade, Jersey se retrouve seule et sans maison. Son beau-père n a pas la force de s’occuper d’elle et son père biologique la rejette. La jeune fille échoue chez ses grands-parents maternels, qu elle n a jamais connus. Ballottée d endroit en endroit, Jersey doit tenir bon, tout en apprenant des choses qu elle ignorait sur sa mère...
 Mêlant avec justesse catastrophes naturelles et émotionnelles, Tornade est un livre remarquable. Un roman prenant qui, même une fois fini, restera dans l esprit du lecteur des jours, voire des semaines. Voya Reviews
 Brown dépeint avec brio le combat de Jersey pour continuer à vivre après un événement traumatisant. C est tout simplement l histoire déchirante d une volonté de vivre à toute épreuve. School Library Journal