lundi 10 novembre 2014

Le Dernier jardin T3 : Rupture



Couverture de Le Dernier Jardin, Tome 3 : Rupture
Auteur : Lauren DeStefano
 
Edition : Castelmore
 
Prix : 17E

Résumé

L’heure tourne...

Le vingtième anniversaire de Rhine approche...l’âge de sa mort annoncée.

Après avoir enduré les pires tortures de la part de Vaughn, son geôlier, la jeune fille trouve un allié inattendu en la personne de son oncle par alliance. Elle se réfugie chez lui, avec la complicité de Cecily, sa sœur-épouse, et de Linden, son mari.

Mais, alors que Rhine n’aspire qu’à trouver la paix, un secret de famille que ses parents n’ont jamais eu l’occasion de lui révéler explose, bousculant le peu de certitudes qui lui restait. Les implications de cette découverte remettent en cause l’avenir même de l’humanité...

Une conclusion à couper le souffle à la trilogie Le Dernier jardin.

 

Mon avis

Il y a bien longtemps que j’attendais la fin de la trilogie du Dernier jardin et si le T1, Ephémère, avait été un coup de cœur, le T2 n’avait pas été à la hauteur et je n’en attendais pas beaucoup de ce dernier tome surtout que je ne me rappelais que très peu les tenants et les aboutissants du T2 mais, étonnamment, cela ne m’a pas posé de problème dans ma lecture car l’auteur rappelle succinctement et discrètement les faits pour mieux reprendre l’histoire et ne perd absolument pas son lecteur. Et si je n’ai pas ressenti l’engouement du premier volet, je dois reconnaitre que je n’étais pas non plus indifférente au sort de Rhine.

Nous retrouvons donc Rhine qui, après avoir subit toutes les expériences de Vaughn, se réveille à l’hôpital entourée de Cecily et Linden. Ils sont au courant des expériences que son beau-père lui a imposé et la protègent farouchement. Trop affaiblie pour pouvoir repartir à la  recherche de son frère, ils arrivent à la convaincre de rester chez l’oncle de Linden le temps qu’elle se remette. Le seul problème est que le temps lui est compté et que son 20e anniversaire est de plus en plus proche et son frère s’éloigne à grands pas en se retranchant dans une folie meurtrière…

Ce dernier tome m’a entièrement satisfaite : les questions en suspens trouvent une réponse cohérente et rationnelle et on peut voir une évolution dans la psyché des personnages. Cecily, auparavant insupportable dans son caractère enfantin, devient une jeune mère consciente des dangers et ne s’illusionne plus ; prête à tout pour sauver son bébé. Linden n’est plus le héros romantique mal dans sa peau qui suit les directives de son père. Lui aussi, se construit et s’affirme ce qui fait qu’il s’oppose au pantin du T1 et est donc de ce fait beaucoup moins exaspérant. Deux personnages apparaissent et contribuent à renouveler le cadre de l’intrigue : il s’agit du frère de Rhine et du frère de Vaughn. Celui-ci est l’antithèse du médecin fou et a été mon personnage préféré car son personnage mettait un peu de fantaisie dans cet univers sombre et cynique. Vaughn, quant à lui, apparait toujours comme le scientifique fou et tous ses secrets sont enfin révélés. Le frère de Rhine, bien qu’il apparaisse ne prend pas une place énorme dans la narration et il ne m’indisposait pas. Enfin, Rhine est toujours aussi ambigüe avec Linden et ne m’a pas semblée aussi indépendante et courageuse que dans les tomes précédents car elle porte en elle les séquelles de ses mésaventures. Le dernier tome de cette trilogie est donc une lecture agréable qui a su me captiver et garder mon attention jusqu’au dernier moment en répondant à toutes mes interrogations et ne demandant pas une suite. 


Extrait

« C'était une terrible décision, et je sais que je la referais encore. »