dimanche 19 février 2017

Cœur de Loup



 Coeur de loup par Rundell
Auteur : Katherine RUNDELL
 
Prix : 14.50E
 
Edition : Gallimard Jeunesse

Résumé

Féodora a grandi parmi les loups. Ils sont tout pour elle et, bientôt, elle deviendra maître-loup, comme sa mère. Mais ce destin extraordinaire est anéanti quand surgit l'armée du tsar, dévastant tout sur son passage. Alors que sa mère est faite prisonnière, l'intrépide Féo part avec sa meute à travers les forêts enneigées de Sibérie. Bravant l'ennemi, le froid, les tempêtes, elle est prête à tout pour la sauver...

Une héroïne fougueuse et à l'âme sauvage. Une envoûtante épopée russe où souffle le vent de la liberté. Par l'auteur du «Ciel nous appartient», prix Sorcières 2015.

 

Mon avis

Tout d’abord, je tiens à adresser tous mes remerciements aux éditions Gallimard Jeunesse pour ce service de presse.

Il semble que la neige qui a recouvert la ville où je vis m’ai marquée. Après avoir lu la Russie communiste de Nina Volkovitch (http://lecturesdunenuit.blogspot.fr/2017/02/nina-volkovitch-t1-la-lignee.html ), me voilà plongée dans la Russie tsarine de Katherine RUNDELL pour un rendu tout aussi réussi.

Féo vit seule avec sa mère dans la forêt de Sibérie. Toutes deux associables, elles préfèrent se passer de la compagnie des humains pour celle des loups. Elles en ont d’ailleurs fait leur métier : rendre aux loups de compagnie leur sauvagerie volée par les aristocrates russes. Leur vie aurait pu continuer ainsi de nombreuses années si le général Rakol n’avait pas fait irruption dans leur vie pour leur donner un ordre impossible à respecter : ne plus rendre les loups sauvages mais les tuer pour préserver le gibier. Pour Féo et sa mère, c’est hors de question. Mais le général Rakol ne tolère pas les refus et emprisonne la mère de Féo. Commence alors pour Féo une quête pour la liberté : la sienne, celle de ses loups, celle de sa mère mais aussi celle de tout un peuple.

Je sais, le résumé n’a rien de franchement innovant mais on accroche malgré tout. Le cadre est principalement ce que j’ai trouvé le plus séduisant : ces étendues de neige, les loups et leur sauvagerie imprévisible, les ruines où se réfugier… On est au fond de notre, lit, entre train de lire ce livre mais néanmoins, on se prend à craindre le froid comme notre héroïne et à aimer autant la beauté des loups qu’elle. Et puis, le thème central du livre n’est pas commun en littérature jeunesse : c’est une véritable lutte pour la liberté que RUNDELL nous offre. Et les personnages sont à la hauteur de ce grand idéal avec une héroïne indomptable, un ami intrépide, des loups puissants, un général gagné par la folie et par la peur. Alors non, pas de sentiments, romantiques ou non, juste une merveilleuse épopée gelée. Mon seul regret est que les personnages secondaires ne soient pas plus caractérisés. Il manque, à mon avis, des descriptions pour rendre le roman encore plus prenant. Heureusement, le récit de la quête est fluide et imagé par des illustrations tout simplement magnifiques. Le tout forme une tempête de neige qui nous emporte et nous séduit pour nous emporter de façon aussi efficace qu’une bourrasque venue de l’Oural.

 

En bref

Apprécié
Non-apprécié
-          La mise en scène avec une écriture très référencielle et des illustrations
-          Le thème central peu abordé de cette manière en littérature jeunesse : la liberté
-          Le cadre : la Sibérie
-          Manque de caractérisation pour les personnages

 

Extrait

« Le maître-loup apprendra à l'animal à redevenir intrépide, à chasser, à se battre, et à se méfier des hommes. Il lui apprendra également à hurler, car un loup qui ne sait pas hurler est comme un humain qui ne sait pas rire. »

 

« - Maman dit que pointer une arme sur quelqu'un est la preuve d'un manque total d'imagination. »